Pale Grey, le groupe belge est de retour avec Ghosts, un maxi quatre titres ciselés et puissants d'une totale modernité.

A la fois folk, électronique, rock, et hip hop, Pale Grey fait une synthèse bien de son temps et touche avec son déchirant lyrisme, comme sur le titre Billy.

Signé chez le collectif JauneOrange, les liégeois de Pale Grey déclinent leur musique dans des compositions oscillant entre pop, folk, électro et même, parfois, rock. Les mélodies entêtantes, tantôt joyeuses, tantôt désabusées et la voix du chanteur renvoient à de nombreuses influences (Foals, Metronomy, Alt-J, The National…). Et le quatuor parfait la chose en insistant également avec un côté visuel très léché pour un résultat vraiment harmonieux. Billy, le premier extrait de Ghosts, donne la patate, avec cette envolée mélancolique posé tendrement sur un package pop et éloquent aux bribes rythmiques tendance hip-hop.

Voici le clip de Billy par Pale Grey :

Pale Grey, parfois comparé à The Notwist, Metronomy et Alt-J, devrait être le soleil de cette scène belge en pleine effervescence, histoire de voir la vie en gris pâle. Chez Pale Grey, la composition est un petit bijou. Elle a mille facettes, le travail de joaillerie est magnifique. Ainsi, on découvre de nouvelles facettes à chaque écoute de ce petit diamant musical electronique.

Sans faire d’excès, les synthés et la voix distribuent leurs couleurs par chutes et étirements élégants, faisant passer progressivement la brume mélancolique à l’énergie grave, emportée. Avant la sortie d'un nouvel album à l'automne prochain, le groupe dévoile un premier EP - Ghosts - à paraître le 12 mai prochain. Quatre morceaux qui, dans leur sobriété et leur unicité, propagent une présence et une densité riche.

Le site officiel de Pale Grey