La Féline nous offre un maxi deux titres pour annoncer un prochain album en début d'année. Trois ans après Adieu L'enfance, on retrouve le timbre blessé d'Agnès La Féline qui poursuit sa quête musicale armée d'un texte d'une poésie moderne qui balaye les mots comme on lance des coups de poings. Voici comment débute Senga :

Elle sait monter à cheval

Voler sans se faire prendre

Couper des roseaux

Attaquer, se défendre

Tomber sans se faire mal

Parler à l'oiseau

Libérer l'animal

Prisonnier de l'eau

Texte fort et naturaliste pour Senga, donc, conte presque moyen-âgeux et très visuel dissimulé sous un habillage pop et radiophonique. Avec son collaborateur musical attitré Xavier Thiry, La Féline s'enfonce dans nos rêves, imprègne nos sensations. Senga n'a qu'un défaut c'est qu'il est trop court.

Vivement le nouvel album ! Il sera chez Kwaidan Records, le label de Nouvelle Vague.

On vous conseille de suivre la Féline sur son site officiel qui s'avère aussi un blog littéraire.